0
10:00 12:00
Atelier 1 : Intelligence artificielle et management : quelle transformation pour un établissement de soins augmenté ?
En savoir plus

Modérateurs : Frédéric MARTINEAU, co‑animateur de la mission ministérielle sur les GHT, conseiller médical de la FHF, PH imagerie, CH de la Côte Basque

Les applications de l’Intelligence Artificielle en santé sont multiples et auront des effets sur l’ensemble du parcours de soins, de la prévention à la pose d’un diagnostic jusqu’à la décision de la prise en charge thérapeutique. L’évolution en matière d’analyse de données complexes et d’élaboration de modèles prédictifs ouvre plus encore, le champ des possibles et des performances des métiers de la santé. Il n’est pas envisageable de manquer la transformation nécessaire de nos organisations et de nos pratiques médicales et managériales pour augmenter les capacités de nos établissements de soins.
Quels enjeux représente l’intelligence artificielle sur le management hospitalier ? Comment les dirigeants peuvent jouer un rôle dans la transformation de l’organisation face au développement de l’intelligence artificielle ?

Présentation des premiers résultats d’une étude menée relative à l’impact de l’Intelligence Artificielle sur les métiers hospitaliers.
Enguerrand HABRAN, Directeur du Fonds FHF Recherche & Innovation.

Projet d’expérimentation au CHU de Toulouse visant à utiliser l’Intelligence
Artificielle pour l’aide au diagnostic et l’optimisation de la préparation des réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) post‑opératoire dans le cas du cancer du poumon.

Prosper BURQ, Ingénieur data, CHU de Toulouse

0
10:00 12:00
Atelier 4 : Une nouvelle gouvernance médicale et des nouveaux métiers ?
En savoir plus

Modérateurs : Dr Jean‑Marc FAUCHEUX, Président de la conférence régionale des PCME de CHU, CH d’Agen‑Nérac
Dr Claire GATECEL, Anesthésiste réanimateur, CH de Béziers

L’une des mesures phares de « ma santé 2022 » qui institue les Communautés Médicales de Groupement est un signal fort de la volonté du ministère de donner une dimension stratégique aux représentants médicaux et d’imposer le territoire comme l’échelon de référence de cette nouvelle stratégie médicale.
Cette perspective nécessite donc un engagement plus conséquent du corps médical en matière de gouvernance et de management. Mais comment accompagner, faciliter et mieux reconnaître l’engagement managérial des praticiens dans ces nouvelles configurations ? Aussi comment appréhender l'évolution de l’activité médicale en lien avec le développement de l’intelligence artificielle et d’un exercice de plus en plus coordonné à l’échelle des territoires.
Tant de questions que nous tenterons d’élucider via cet atelier

Nouvelle Gouvernance et management médical

• Gouvernance
Dr David PINEY, Président de la CME du CH de Lunéville (sous réserve)

• Management médical - Présentation des résultats de l’enquête PCME
Dr Jean‑Marc FAUCHEUX, Président de la conférence régionale de Nouvelle‑Aquitaine des PCME de CH, CH d’Agen‑Nérac
Dr Thierry GODEAU, Président de la conférence nationale des PCME de CH, CH de La Rochelle Ré Aunis

• Equipes territoriales
Alain GUINAMANT, Directeur du CH de Carcassonne
Dr Sonia LAZAROVICI, Présidente de la CME du CH de Carcassonne

L’évolution des métiers de l’activité médicale
Evolution des missions des médecins‑coordonateurs
Dr Stephan MEYER, Médecin Coordonnateur en Haute Vienne, Vice‑président de l’Association Nationale des Médecins Coordonnateurs

Télésurveillance du diabète : de l’Intelligence Artificielle au service d’une meilleure prise en charge du patient
Dr Bénédicte FREMY, Vice‑Présidente de la CME du CH d’Agen‑Nérac SANOFI (Diabeteo et Insulia)

0
10:00 12:00
Atelier 2 : « L’Hôpital, terre de réussite : innovons pour libérer les talents ! »
En savoir plus

Modératrice : Marie‑Claude CAZABAN, Directrice des Ressources Humaines, Centre Hospitalier de la Côte Basque

Les responsables hospitaliers débordent d’idées pour innover dans leurs pratiques managériales pourvu qu’on leur laisse un tant soit peu carte blanche. L’un des enjeux consiste aujourd’hui à insérer davantage d’horizontalité pour que les personnels soient porteurs d’une part de leadership pour repenser leur place dans l’organisation du travail. Les approches existent : travail transversal, participatif, intelligence collective. Les intervenants de cet atelier vous invitent à partager leurs actions innovantes.

MAKE MANAGEMENT GREAT AGAIN !

Transformation de l’action publique : nouvelles approches des relations au sein de l’Administration et avec les usagers
Jean‑Baptiste BODIN, Chef de projet « Innovation », Direction Interministérielle de la Transformation Publique

Small is beautiful ! L’autonomie, facteur de réussite des micro‑projets QVT dans les EHPAD du Centre Hospitalier de Bigorre
Catherine HARDY, Coordonnatrice générale des soins, directrice de la qualité du groupe hospitalier Tarbes‑Lourdes‑Astugue

Ça remue‑méninge au sein du GHT Est‑Hérault/Sud‑Aveyron ! » ou quand le design thinking s’invite dans les pratiques managériales
Thomas LE LUDEC, Directeur général, CHU de Montpellier
Muriel DODERO, Coordonnatrice générale des soins, Hôpitaux du bassin de Thau

0
10:00 12:00
Atelier 3 : Absurde… vous avez dit absurde ?
En savoir plus

Modérateur : Thomas ROUX, Directeur du Centre Hospitalier d’Esquirol, Limoges

Selon Anatole France « Il est dans la nature humaine de penser sagement et d’agir d’une façon absurde »
Dérives bureaucratiques, complexités administratives… tel est le quotidien perçu par nombre d’hospitaliers et de patients !
L’objectif de cet atelier n’est pas de proposer un recueil de ces difficultés que nous connaissons bien mais plutôt de voir comment l’intelligence collective, la créativité, l’innovation permettent parfois de les dépasser, d’en faire des forces et… pourquoi pas d’en sourire un peu autour d’un atelier de l’absurde !

Décider en santé : un défi à la complexité et à l’incertitude
Pr Jacques LAGARRIGUE, Vice‑président du Conseil d’Orientation de l’Espace Régional d’Ethique
Dr Catherine DUPREGOUDABLE, Directrice, Espace Régional d’Ethique

Les maux de la « pathossification »
Laure FORCADE, Directrice, EHPAD d’Elne
Dr Philippe SOL, Médecin Gériatre, Président de CME, CH de Castelnaudary, Président de la Conférence Régionale des Présidents de CME d’Occitanie

Retour d’expérience
Gildas LAËRON, Direction Ressources Humaines et Organisation, Mairie de Rennes

0
15:10 16:30
Conférence

Et si on libère l’initiative et la responsabilité de chacun à l’hôpital ?

Modérateur : Isaac Getz, professeur à l’ESCP Europe et auteur des livres dans les domaines du comportement organisationnel, du leadership et de la transformation organisationnelle. Il a été professeur visitant aux Universités Cornell, Stanford et à l’Université du Massachusetts.

Isaac GETZ définit l’entreprise libérée comme « une entreprise où les salariés sont libres et responsables d’entreprendre toute initiative qu’eux‑mêmes décident d’être la meilleure pour leur organisation ».
A l’hôpital ou en structure médico‑sociale, les organisations trouvent leur enracinement dans les principes fondamentaux du service public, ancrés autour de l’égalité de traitement, d’une hiérarchie pyramidale, d’une neutralité et des valeurs collectives. D’un premier abord nous pourrions penser que ces principes sont un frein à la prise d’initiative, hors de tous temps nos organisations ont su évoluer collectivement pour accompagner les évolutions thérapeutiques sans pour autant interroger de manière substantielle leur mode d’organisation. Un changement de logiciel doit dorénavant s’opérer pour anticiper les nouveaux modes d’exercice. Mais de quel levier disposons‑nous pour libérer l’initiative et la responsabilité de chacun ?
A partir d’une dizaine d’organisations, de toute taille, géographie et secteur, service ou industrie, Isaac GETZ partagera lors de cette conférence, les enseignements tirés de ses observations, pour comprendre le fonctionnement et type de leadership de ces organisations dites « libérées »

0
10:00 12:00
Atelier 7 : La rénovation des statuts : vers une personnalisation de la gestion des carrières
En savoir plus

Modérateur : Philippe BANYOLS, Directeur, CH de Béziers

Le projet de loi relatif à la fonction publique et le projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé ont en commun de viser à la fois une simplification et une personnalisation de la gestion des carrières et des statuts. L’une des dimensions de cette évolution législative est de permettre plus de flexibilité et de mobilité au sein de la fonction publique hospitalière ou entre le secteur public et privé. Les possibilités de recourir aux contrats seront ainsi largement étendues.
Au regard des tensions constatées en termes de recrutement médical et para‑médical dans les établissements publics de santé, il y a un enjeu politique fort à redonner du sens à l’exercice hospitalier et médico‑social. Cette transformation permettra‑t-elle de moderniser les statuts du service public en les rendant plus attractifs ?

Ma santé 2022 : Consolidation, simplification ou diversification du statut ?
Dr Thierry GODEAU, Président de la Conférence nationale des PCME de CH, CH de La Rochelle Ré Aunis
La Loi Fonction Publique : Vers une négociation des conditions générales d’avancement pour garantir une individualisation des parcours ?
Mathieu LABAT, Directeur des Ressources Humaines, CH de Périgueux
Nicolas PORTOLAN, Directeur Général Adjoint, Institut Bergonié, Bordeaux

0
10:00 12:00
Atelier 6 : EPS/ESMS : garants de la pertinence des soins ou nouveaux régulateurs des dépenses de santé ?
En savoir plus

Modérateur : Thierry LEFEBVRE, Directeur des Centres hospitaliers de Périgueux, Lanmary, Sarlat, Domme

Nous la retrouvons dans tous les rapports, toutes les nouveautés, toutes les évolutions ayant pour objectif de rationnaliser et d’optimiser les dépenses de santé : la pertinence des soins abreuve depuis quelques années les plans ONDAM, les CPOM, les plans régionaux et nationaux, touchant la ville et l’hôpital, donnant naissance à de nouveaux dispositifs aux acronymes mystérieux ; IRAPS, PAPRAPS, CAQUES, etc. Alors que tout le monde s’accorde à penser qu’il est bien du rôle des établissements de santé de donner aux patients le « soin le plus adapté et le plus efficace », nous pouvons nous interroger quand la recherche de la pertinence devient synonyme de transfert vers les structures de soins du rôle de régulateur de certaines dépenses de santé.

Transports, médicaments : le principe du « prescripteur payeur » ?
Arnaud JOANGRANGÉ, Directeur des Affaires Financières, CHU de Toulouse
Marcela ARNAUDFREDES, Direction des Financements / Coordination des risques, ARS Nouvelle‑Aquitaine
La qualité des soins : nouveau paradigme de financement ou simple système de bonus/malus ?
Didier GUIDONI, Secrétaire général, Task force réforme financement du
système de santé, Ministère des solidarités et de la santé
Comment valoriser financièrement la coordination des parcours ? L’article 51 ou les financements au forfait du point de vue d’un médecin

0
10:00 12:00
Atelier 8 : Des nouveaux modèles de coopération au chevet des territoires ruraux
En savoir plus

Modérateur : Jean‑Jacques ROMATET, Directeur Général de CHU honoraire

Dans un contexte de désertification médicale, la coopération des acteurs d’un même territoire est un enjeu majeur pour répondre aux besoins de sa population. Des nouveaux modes de coordination se mettent en place avec l’implication de l’ensemble des acteurs : les établissements de santé, les professionnels libéraux, les établissements médico‑sociaux, … Comment des professionnels se sont libérés de leurs carcans pour assurer le parcours de soins des patients ?

CPTS : Exemple de Mauléon
Valérie FRIOTGUICHARD, Directrice, CH Oloron Sainte Marie et Mauléon
PTA Santé Landes
Christian CATALDO, Délégué régional, FHF Occitanie
EHPAD, pôle de ressources
Maryse PICHON, Directrice de l’EHPAD, Créon

0
10:00 12:00
Atelier 5 : L’usager, acteur de sa santé… Une réalité virtuelle ?
En savoir plus

Modérateur : Nathalie HEULIN, Directrice régionale de la FHF Nouvelle‑Aquitaine

La relation thérapeutique a évolué au cours des dernières décennies. Le patient est progressivement devenu acteur de sa santé jusqu’à en devenir « expert ». Via la formation et le développement de programmes d’éducation thérapeutique, ces patients ressources deviennent même parfois des professionnels à part entière. Cette évolution soulève pourtant de nombreuses questions : où commence le soin, où commence le rôle du professionnel de santé ? qui est responsable des conséquences potentiellement négatives des actes et décisions que le patient accomplit pour lui‑même ?
Toutes ces questions engagent un véritable changement de culture pour accompagner le citoyen acteur de sa santé confronté par ailleurs à un environnement très évolutif. IA, robotique, objets connectés, réalité virtuelle et augmentée, analyse du génome… tous se mettent au service de sa santé. Osons la confiance pour adapter notre système et créer un environnement propice au développement d’une nouvelle relation thérapeutique.

L’université des Patients experts
Dr Virginie GARDETTE, Médecin Coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins, CHU de Toulouse

Quand les bénévoles s’intègrent pleinement dans les équipes de soins
Anita GRANERO, Présidente de l’association Oscar’s Angels

Médiateur santé pair
Hélène THOMAS, Médiatrice santé pair, CH d’Esquiro